Des maux et des mots


 

Partagez | .
 

 "Je suis cet animal [...] faible et damné"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aksara
avatar
Petit crayon à papier


Messages : 38
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 21
Localisation : Pacifique

MessageSujet: "Je suis cet animal [...] faible et damné"   Jeu 7 Nov - 7:31

Le concours avait pour thème : "décrire l'animal qui sommeille en moi".

Mes intentions à travers ce texte, à découvrir après la lecture du récit:
 

« La beauté est quelque chose d’animal, le beau est quelque chose de céleste. » Joubert
ANIMALIA

La salle des Miracles regorgeait de somptuosités. L’opulence et le faste des décorations offraient un nouveau souffle à la vieille bâtisse. Tandis que les claustras nord et sud affichaient d’éblouissantes toisons d’or, le versant abrupt du fond se distinguait par son austérité et sa frugalité. Seul un siège de cérémonie s’imposait au centre : irisant par les joyaux qui l’ornaient, captivant par les reliefs baroques dont il était nanti et impressionnant par l’aspect qualitatif de sa polissure. Au sol, de nombreux tapis persans s’étendaient paresseusement, cachant l’ardoise sombre, opaque et cafardeuse.
Le banquet avait tout juste débuté que déjà, le vestibule vomissait quantité de citadins. Je ne reconnaissais ni le boucher barbare et grossier de la supérette d’à côté, ni la bibliothécaire aux allures habituellement puritaines. Tous étaient parés de leurs plus beaux costumes. Les masques ne cessaient de se fondre les uns dans les autres, faisant apparaître ça et là plusieurs hybrides. La fête de l’Animal connaissait plus de succès qu’elle n’en avait jamais connu auparavant. Chaque couple se voulait prêt à festoyer. Les plumes bariolées du Brésil mêlées aux fourrures épaisses provenant du Tibet offraient un spectacle splendide, animé par le brouhaha des conversations. Tout le monde animal se retrouvait confiné, comme un loup jeté dans une bergerie.
Quelle ironie de voir s’amuser le lion et la gazelle, de voir s’embrasser le cygne et le crocodile. Une véritable raillerie du destin que d’observer le renard et la poule, l’ours et le poisson, le tigre et le singe. Les antagonistes les plus flagrants semblaient se lier irrémédiablement. Les neutrons et les protons fusionnaient, créant un déséquilibre tel qu’on n’en voyait jamais. Une harmonie semblable entre chaque espèce du règne animal relevait d’une dystopie ; non d’une utopie. Le compte à rebours était en marche. Tantôt accompagnée par le chat, tantôt par le lapin, j’étais actrice et spectatrice d’une pièce désastreuse. Un dénouement funeste attendait chaque animal qui, homme parmi les hommes, siégeait à ce banquet. Une chute qui, irrévocablement, transperçait mon être tout entier ; frottant mon cœur contre l’asphalte. Mais qu’étais-je au sein de ce brouillon animal ?
Lucide parmi les fous, clairvoyante parmi les aveugles, j’étais seule, esseulée. Confrontée au savoir et au devenir. Crabes et taureaux eux-mêmes ne percevaient pas tout ce que déjà je devinai. Tandis que Dionysos abreuvait les convives de son doux nectar, l’œuvre que le cosmos avait mis en place se déclenchait. Le fond des Enfers vrombit sous la voûte, et la pièce se trouva dépourvue de toute humanité. L’animosité prit place.
La transformation fut subite, inédite et inévitable. Les prédateurs s’en remirent à leur férocité : les masques fusionnèrent pour créer à nouveau ce que l’Univers avait édifié. Regards creux. Souffles courts. Chaque homme interprétait aujourd’hui le rôle qu’il avait choisi de jouer. Du haut du trône sur lequel j’étais parvenue à me hisser, il n’y avait pas vue plus perçante que la mienne. Je ne m’identifiais ni à la biche chétive, ni au chien galeux. Certes, je n’avais pas la prestance de l’aigle, ni même la fierté du cerf. C’était tout autre.
J’étais cette bête à la démarche souple et chaloupée. J’étais cet animal à la tête munie d’oreilles triangulaires, surmontées de pinceaux noirs. J’étais cet être détenant la vue de Lyncée. J’étais ce que les dieux avaient choisi pour tombeau. Je détenais les secrets oubliés. Je les préservais. Ce que le monde offrait, je le conservais. Je tenais, au creux de mes pupilles cristallines, le divin et le céleste. Les mystères enfouis, les confidences faîtes dans la plus grande intimité ; à l’aube comme au couché. Condamnée à savoir sans apprendre, à comprendre sans exclure, c’était à travers les regards furtifs et les sourires vaporeux que je dévoilais passé, présent, futur. Comme une entité, j’étais une énigme. Plus puissante encore que le Sphinx qui condamna mille hommes, j’étais un rébus que le Souverain avait choisi de créer. J’étais cette femme qui par les mots révèle le monde. J’étais le lynx, faible et damné.

J'ai conscience que c'est un peu long et je remercie celles qui auront le courage de tout lire !
Revenir en haut Aller en bas
http://Aksara.skyrock.com/
Nana Ash
avatar
Cupcake guimauve


Messages : 824
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 23
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: "Je suis cet animal [...] faible et damné"   Mar 12 Nov - 5:57

Ma chère Aksara j'ai vu que tu n'avais pas eu de réponse pour ton texte ( bouuuuh les vilaines!) en faite je n'ai pas commenté ton post car je l'avais commenté sur le blog du concours d'ailleurs TOUTES MES FELICITATIONS! Ce texte est génial je l'aime beaucoup, j'aime ta façon d'écrire! 

_________________
Nana, une admin au grand coeur.  
Mon répertoire

Crédit avatar: Time to dance 
Revenir en haut Aller en bas
http://naanaash.wordpress.com
Aksara
avatar
Petit crayon à papier


Messages : 38
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 21
Localisation : Pacifique

MessageSujet: Re: "Je suis cet animal [...] faible et damné"   Mer 13 Nov - 15:08

Oh merci beaucoup ! C'est très gentil ! J'ai bien envie de monter un petit projet par rapport à ça
Revenir en haut Aller en bas
http://Aksara.skyrock.com/
Galica l'ange
avatar
Macaron cerise


Messages : 692
Date d'inscription : 18/10/2013
Age : 25
Localisation : Valréas

MessageSujet: Re: "Je suis cet animal [...] faible et damné"   Mer 13 Nov - 22:43

alors voila j'ai lu il y a quelques jours mais j'ai pas commenté parce que je ne savais pas quoi dire... Je ne sais toujours pas quoi dire mais je vais essayer xD
Bon déjà j'ai beaucoup aimé hein ! ca m'a fait bien sur penser aux fables de La Fontaine mais aussi à un texte d'un philosophe sur les masques, disant que le fait de porter un masque est un peu stupide et hypocrite parce qu'on essaye de se cacher en dévoilant encore plus sa personnalité par le choix de son masque. Je ne saurai t'en dire plus aprce qu'on m'en a juste parlé et moi et la philo...  
enfin bref des mots pour pas dire grand chose, je résume : j'aime beaucoup !

_________________

Like a Star @ heaven   "La rêverie est le clair de lune de la pensée" Jules Renard   Like a Star @ heaven

Mon répertoire
Revenir en haut Aller en bas
Aksara
avatar
Petit crayon à papier


Messages : 38
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 21
Localisation : Pacifique

MessageSujet: Re: "Je suis cet animal [...] faible et damné"   Jeu 14 Nov - 11:29

Ah merci beaucoup de ton commentaire ! D'ailleurs ton allusion aux masques me fait penser à Lorenzaccio, l'oeuvre de Musset dans laquelle la thématique du masque et de la tromperie est omniprésente !
Merci en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
http://Aksara.skyrock.com/
Galica l'ange
avatar
Macaron cerise


Messages : 692
Date d'inscription : 18/10/2013
Age : 25
Localisation : Valréas

MessageSujet: Re: "Je suis cet animal [...] faible et damné"   Jeu 14 Nov - 11:49

j'ai du le lire car j'affectionne particulièrement Musset, mais moi et ma mémoire...
Bah de rien et merci de m'avoir parlé de ce bouquin je vais le (re)lire

_________________

Like a Star @ heaven   "La rêverie est le clair de lune de la pensée" Jules Renard   Like a Star @ heaven

Mon répertoire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Je suis cet animal [...] faible et damné"   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Je suis cet animal [...] faible et damné"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Je suis cet animal [...] faible et damné"
» Commentaires sur Qui suis-je ?
» Elsa: personnage fort ou faible (psychologiquement) ?
» [JEU] Qui suis-je ? (identité de personnages du Whedonverse à deviner)
» Je suis très laid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des maux et des mots  :: VOTRE PLUME :: Textes :: Mes autres maux et mots-