Des maux et des mots


 

Partagez | .
 

 La maladie du corps est le combat de l'âme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tam-tam
avatar
Petit crayon à papier


Messages : 18
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 20

MessageSujet: La maladie du corps est le combat de l'âme.   Ven 8 Nov - 23:55



" Tam-tam, c'est le bruit de ses petits petons, crépitant sur la grève et le sable mouillé. Tam-tam, c'est le son galeux de la maladie qui retentit dans ma mémoire. "   E.F.

Je n’ai pas peur du noir. J’ai peur du monstre sous mon lit. Je n’ai pas peur de Voldemort, j’ai peur de Croutard. Je cauchemarde sur Chicken Run. J’ai peur des voitures, des passages piétons, de la circulation et de l’effervescence. Je ne supporte pas le soleil, la chaleur. J’aime les bateaux, la mer, la pluie. Mais j’entre en hypothermie quand il commence à faire froid. J’aurais pu naître et crevée sur une balançoire, mais le face-à-face me rend malade. Je suis allergique aux glaces. Je ne prends jamais ma douche la lumière allumée. Je clopine parce que je suis trop petite, je boîte parce que je suis malade. Je sais mettre mes boutons et faire mes lacets avec une seule main. Je suis incapable de faire les revers de mes manches, toute seule. Je ne sais pas cuisiner, repasser, je ne sais pas faire attention. Je me brûle. Je me coince les doigts dans l’entrebâillement des portes, je me prends les poteaux, je fais tomber les assiettes et casse la vaisselle. Je ne sais pas faire du vélo sans petites roues. Je ne sais même pas marcher. Je trébuche, je tombe, je saigne. Je n’aurai jamais mon permis parce que ça coute cher, que c’est trop compliqué, qu’il faudrait que je me batte et que je n’ai pas suffisamment d’hardiesse. Ma seule alternative reste la trottinette. On m’appelle Bébé Lily.

J’ai la peau très blanche, des cheveux très foncés, des yeux très clairs. Des gens que je ne connais pas me recommandent de plébisciter un médecin. Oui, c’est que je fais. Non, je ne suis pas anémique. Oui, c’est de naissance. Non, je ne fais pas de syncope. Je vais bien. J’ai des cicatrices sur les genoux, aux coudes et aux petons, des stigmates sur le visage, des ecchymoses à l’omoplate et les doigts un peu meurtris. Mais, je vais bien. Je suis empotée, un peu brute, un peu sauvage. Je suis gauche. Je suis gauchère. Mais mon cœur est à droite. Je suis tête-en-l’air, malhabile, un peu niaise. Je suis percluse aussi, un peu excusable donc. Je manque de mourir à tous les coins de rues. Mais, je vais bien. J’ai la peau très blanche, des cheveux très foncés, des yeux très clairs. On m’appelle Blanche-Neige.

Je traîne mon pied droit derrière moi, la démarche ballante. Je dissimule ma petite main dans mes manches, dans mes gantières et dans mes poches. J’ai le visage d’une petite fille, la figure blême, un nez déformé par la tubulure de la maternité, les traits un peu déviés par la paralysie. J’ai la moitié du corps endolorie, marqué par la vie, au retour de ma mort. On m’appelle Petite Nemo.

Je n'aurais pas dû subsister suffisamment longtemps pour porter un nom.

Je suis une palinodie, pour la médecine. Un logogriphe pour la science.

Ça non plus, ça n'avait pas de nom.

Appelez-moi, Poupon-Miracle.


Tam-tam
Revenir en haut Aller en bas
http://downwiththetrompets.skyrock.com
Invité




MessageSujet: Re: La maladie du corps est le combat de l'âme.   Sam 9 Nov - 11:55

Magnifique. Vraiment. J'ai été beaucoup touché par ton texte, la manière dont tu présente les choses, tout ces petits jeux de mots, cette vérité crue, à la fois horrible, triste et belle. Qui sait la souffrance que peut endurer une personne avant que quelqu'un le remarque et l'aide ? Tu répond très bien à cette question : la souffrance n'a aucune limite.
Revenir en haut Aller en bas
Wyn Watson
avatar
Faucon céleste


Messages : 1133
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 21
Localisation : Une piscine

MessageSujet: Re: La maladie du corps est le combat de l'âme.   Dim 10 Nov - 10:06

Waouh ! Ton texte a touché quelque chose en moi... La souffrance est une chose très personnelle et pourtant on a envie d'aider cette petite Poupon-Miracle, de prendre un peu de sa douleur et de marcher à ses côtés. Simplement. C'est vraiment beau. Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Sweet Dream
avatar
Plume céleste


Messages : 435
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: La maladie du corps est le combat de l'âme.   Dim 10 Nov - 10:37

Ton texte est juste magnifique...
Revenir en haut Aller en bas
Tam-tam
avatar
Petit crayon à papier


Messages : 18
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: La maladie du corps est le combat de l'âme.   Dim 10 Nov - 23:23

Mon Dieu, vous me faîtes vraiment plaisir, merci à vous trois ... ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://downwiththetrompets.skyrock.com
Nana Ash
avatar
Cupcake guimauve


Messages : 824
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 23
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: La maladie du corps est le combat de l'âme.   Mar 12 Nov - 5:44

Moi ça me donne envie de faire des gros calins! J'aime beaucoup beaucoup beaucoup   

_________________
Nana, une admin au grand coeur.  
Mon répertoire

Crédit avatar: Time to dance 
Revenir en haut Aller en bas
http://naanaash.wordpress.com
Tam-tam
avatar
Petit crayon à papier


Messages : 18
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: La maladie du corps est le combat de l'âme.   Dim 17 Nov - 10:27

Merci beaucoup Nana !
Revenir en haut Aller en bas
http://downwiththetrompets.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La maladie du corps est le combat de l'âme.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La maladie du corps est le combat de l'âme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La maladie du corps est le combat de l'âme.
» Corps à corps multiple (Résultat du combat)
» LA GUERRE EST DECLAREE DANS MON CORPS de Audrey Mamet (témoignage)
» Combat de Ouaf Ouaf....
» ça c'est quelle maladie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des maux et des mots  :: VOTRE PLUME :: Textes :: Petits et grands malheurs-