Des maux et des mots


 

Partagez | .
 

 ★ CHRONIQUE ★ Tendre est la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blue Face Monkey
avatar
Stylo 4 couleurs


Messages : 142
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 19
Localisation : Hogwarts.

MessageSujet: ★ CHRONIQUE ★ Tendre est la nuit   Sam 9 Nov - 17:34

Un de ces instants suspendus, où rien ne se passe, qu'on considère sur le moment comme une simple chaînon entre un bonheur passé et un bonheur futur, mais qui s'avère, avec le temps, avoir été le bonheur même. [F. Scott Fitzgerald]
Tendre est la nuit.
Auteur : Francis Scott Fitzgerald
Titre : Tendre est la Nuit
Page : 414  _ Date de parution : 1934
Genre : Romantique, drame.
Résumé : Tendre est la nuit est l'histoire, largement autobiographique, de la décomposition d'un être fait pour être aimé, trop romantique pour pouvoir résister à son époque, trop tendre, malgré son apparente désinvolture, pour savoir sagement vieillir. C'est plus particulièrement l'histoire de l'amour de Dick et de Nicole, dont nous faisons la connaissance à travers les yeux émerveillés d'une jeune actrice qui ne résiste pas au charme de Dick. Mais ce couple très uni cache un secret...
Ce roman domine, avec "Gatsby le Magnifique", l'oeuvre de Francis Scott Fitzgerald, émouvant représentant de la fameuse "génération perdue". [Résumé quatrième de couverture]
Mon avis : J'ai enfin fini de le lire, car c'est vrai que ça faisait un moment que je traînais cette lecture alors que j'en ai pas mal d'autres. En tout cas, je peux aussi dire que je traînais le plaisir, parce qu'il est indéniable que c'est un très beau livre, à la hauteur du piédestal sur lequel j'avais placée "Gatsby Le Magnifique". Bref, l'histoire est bien ficelé, ce n'est pas une simple histoire d'amour qui tourne au vinaigre, c'est la vie des deux personnages principaux, Dick et Nicole, qui nous est servi, et c'est avec ces vies qui, dès le départ son mal partie, que nous suivons le destin. C'est beau, et comme l'auteur Fitzgerald en a l'habitude, c'est très bien écrit. Il a style d'écriture à lui que j'apprécie beaucoup et qui fait de lui l'un de mes écrivains favoris.
En premier lieu, l'histoire se déroule en France, et je n'apprécie pas forcément les romans qui se passent en France, de ce fait, les premières pages ont été plutôt dures pour moi, mais au final, dès que j'ai commencé à vraiment rentré dans l'histoire, et malgré le fait que j'ai pris beaucoup de temps à finir de le lire, j'ai eue les plus grandes peines du monde à l'abandonner, pour des choses plus ou moins importantes, comme faire mes leçons ou encore aller en cours. D'ailleurs, dès que j'ai atteint le Livre Deux (le roman est divisé en trois livres), je me suis prise quasiment de passion pour lui, et j'aurais jamais pensé que l'univers de Zurich, etc, m'aurais fais rêver comme ça. J'avais beaucoup d'attente sur "Tendre est la Nuit" et je n'ai franchement pas été déçue. Mais je n'ai pas donné à ce roman la note maximale, car ce n'est pas un coup de cœur, j'ai beaucoup aimé le lire, mais il ne m'a pas fait le même effet que "Gatsby Le Magnifique" m'avait fait il y a quelques mois de là.
En bref, c'est un roman que je conseille fortement !
PS : désolé, je n'aime pas relire mes articles, du coup, il doit y avoir pleins de fautes, et des phrases étrangement écrites. Je me dois quand même de vous dire que j'ai écris cette article vers huit heures ce matin, et que par conséquent, je n'étais pas bien réveillé. Merci de votre compréhension.
Ma note : 8,5/10
Votre note : ?/10  
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
http://romanian-wind.skyrock.com/
 

★ CHRONIQUE ★ Tendre est la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tendre est la nuit de F. S. Fitzgerald
» ★ CHRONIQUE ★ Tendre est la nuit
» F. Scott Fitzgerald
» CHRONIQUES DE NEPHILIM (Tome 1) LES AILES DE LA NUIT de Heather B. Terrel
» Chronique pour Le Monde de la Nuit - Collectif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des maux et des mots  :: LE COIN DES LECTRICES ::  Chroniques Littéraires :: Les chroniques des romans-