Des maux et des mots


 

Partagez | .
 

 Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ORC
avatar
Macaron myrtille


Messages : 329
Date d'inscription : 18/10/2013
Age : 19
Localisation : Pau

MessageSujet: Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC   Lun 18 Nov - 22:07

You’ve bewitched me, body and soul.
Mr. Darcy

A Mr. Pierre,

Le bal que vous aviez donné hier fut un véritable délice, autant pour nos yeux que pour nos oreilles. Votre humble demeure était admirablement décorée pour cette occasion et les musiciens nous ont régalés avec leur douce musique. Je ne parle pas de la nourriture, qui fut un merveilleux festin à mes lèvres. Voilà mes plus sincères remerciements pour cette fabuleuse soirée.
Vous devez sûrement vous doutez que je ne vous écris pas seulement pour vous féliciter de ce bal. Et vous avez totalement raison. Peut-être m’avez-vous déjà oublié mais qu’importe, je ne peux oublier votre visage. Nous nous ne sommes malheureusement pas adressée la parole mais je vous ai remarqué dès votre entrée, comme la grande majorité des jeunes filles bonnes à marier alors présentes. Votre sourire est à présent ancré dans ma mémoire tout comme vos adorables fossettes qui apparaissent lorsque vous riez ou la lueur malicieuse de vos yeux. Ils sont d’un magnifique bleu océan, je l’ai remarqué lors de votre entrée. Vous étiez alors sur le haut de ce splendide escalier qui surplombe votre immense salle de bal et je n’avais d’yeux que pour vous. Vous avez posé un léger regard sur vos invités avant de nous rejoindre et il m’a semblée, qu’en un court instant, nos regards se sont croisés. Vous ne m’avez sans doute pas remarqué parmi toutes ces jeunes filles présentes dans la salle à ce moment mais je ne vous quittais pas des yeux. Cet instant fut magique à souhait et jamais il ne s’effacera de ma mémoire, je ferais tout pour.
Durant toute la soirée, je vous ai observé d’un œil discret, vous dévorant ainsi du regard. Je sais ce que vous avez fait et avec qui vous avez dansé. Toutes vos partenaires étaient certes jolies et je ne pense faire le poids contre elles. Quelle ne fut pas ma déception quand, à la fin de votre bal, je n’avais reçu aucune invitation de votre part à la danse que vous avez l’air de tant chérir. Mes proches disent que je suis une bonne danseuse mais je n’aime pas me mettre en avant. Ma banalité vous ferez sans doute peur. Tandis que vous… Avec vos yeux aussi bleus que l’océan, plus d’une demoiselle ont dû s’y perdre. Pour le peu que j’en ai vu, j’affirmerai que vous avez une personnalité envoûtante. Moi-même fus envoutée hier soir, je n’ai pu détacher mes yeux de vous. Vous accomplissez chaque geste d’une telle façon que j’ai eu l’impression qu’il s’agissait d’un miracle et que vous étiez le seul à pouvoir le réaliser. Lorsque vous dansiez, vous faisiez preuve d’une extrême grâce qui ne rendait que plus agréable le fait de vous observer.
J’en viens à notre rencontre, si je puis appeler ainsi. Alors que vous dansiez, vous aviez tourné la tête dans ma direction et tandis que je vous dévorais des yeux, nos regards se sont croisés pour la seconde fois dans la soirée. J’ai immédiatement rougis, espérant secrètement que vous veniez me voir. Mais il n’en fut rien, vous aviez continué à danser avec la charmante demoiselle qui vous accompagnait. Elle fut bien chanceuse, j’aurai tant aimé partager ne fut ce qu’une danse avec vous. Quelques musiques plus tard, alors que vous étiez à la recherche d’une nouvelle partenaire, vous marchiez dans ma direction, scrutant la salle de vos splendides yeux. L’instant d’une seconde, j’ai pensé être l’heureuse élue. Malheureusement pour moi, votre cousine a fait irruption et vous a pris sous le bras, vous entraînant ainsi sur la piste de danse. L’espace d’une seconde, alors que vous étiez entraîné de force par votre charmante cousine, j’aime à croire que vous m’avez adressé un regard désolé, vous excusant de ne pas pouvoir partager cet instant. Mais mon imagination est sans limite et j’ai sans doute imaginé ce moment. Un peu plus tard dans la soirée, nous nous sommes croisés mais vous ne m’avez pas remarquée dans cette mer de jeunes femmes toutes plus belles les unes que les autres. Cependant, alors que vous veniez de me dépasser, votre parfum atteignait mes narines et je peux encore sentir cette odeur qui est la vôtre.
Vous l’aurez donc compris, nous n’avons fait que nous croiser durant le bal que vous donniez, mais je ne peux oublier votre sourire, vos yeux, votre parfum… Je ne peux vous oublier. Je ne peux qu’espérer que nos chemins se recroisent et qu’enfin, nous puissions nous rencontrer de la bonne manière. Et veuillez accepter une nouvelle fois toutes mes félicitations pour ce merveilleux bal qui fut marqué par votre inoubliable présence.

E.

Code by Silver Lungs

_________________

Don't grew up, it's a trap ! Second stars to the right and straight on till morning. Think of the happiest things. It's the same as having wings. Never say goodbye because saying goodby means going away. And going away means forgetting.


Dernière édition par ORC le Mar 19 Nov - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kiss-me-on-the-sidewalk.skyrock.com
Némésis
avatar
Aigle légendaire


Messages : 3642
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC   Lun 18 Nov - 22:29


Heyyyyy

Alors alors, tout d'abord j'aime beaucoup la description que tu fais du lieu et de l'époque (j'ai envie d'y aller  ) et le téoignage de la jeune femme (Elizabeth ?) est très touchant et dans oles règles de l'époque !!

Après, en point négatif ce serait le fait que tu répètes peut-être un peu trop souvent à on goût la beauté des yeux bleu océan de Mr Pierre, mais bon ce n'est que mon impression. De même, j'ai l'impression que tu le glorifies beaucoup.
Après, je me demandais si la jeune femme qui écrit pouvait écrire ce genre de choses à un homme qu'elle venait de rencontrer ? Je ne sais xD Désolé pour mes remarques débiles

Et voilà les quelques fautes que j'ai relevé
Spoiler:
 

Sinon, comme pour moi j'aimerais bien avoir la suite, une lettre de retour de l'homme xD voir ce qu'il pense d'elle. Mais j'ai tout de même bien aimé la manière dont elle décrivait ses sentiments et le cadre. Je me suis pris d'affection pour elle

Voili voilou

Ciao  

_________________
* Comité pro-Aaron * Vice-présidente : Wyninette - Secrétaire : Alé-chou - Chef des cuisines : Dame Aliw - coach personnel : Méla-sama - Trésorière : Caly-deary - Gouvernante : Frutinnette-chan - Présidence à ma charge #Nocturne


Membre des PBGG
Revenir en haut Aller en bas
http://just-one-more-dream.skyrock.com/3.html
Galica l'ange
avatar
Macaron cerise


Messages : 692
Date d'inscription : 18/10/2013
Age : 26
Localisation : Valréas

MessageSujet: Re: Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC   Lun 18 Nov - 22:46

j'ai bien aimé cette belle déclaration d'amour. Je rejoins quand même Némé pour les yeux bleu océan.

sinon voici quelques petites corrections :

Spoiler:
 

Voili voilou. Sinon moi aussi j'aimerai bien avoir la suite. Une correspondance par lettres, comme à l'ancienne, c'est trop romantiiiiique  (oui je suis en manque de romantisme :'( )

_________________

Like a Star @ heaven   "La rêverie est le clair de lune de la pensée" Jules Renard   Like a Star @ heaven

Mon répertoire
Revenir en haut Aller en bas
ORC
avatar
Macaron myrtille


Messages : 329
Date d'inscription : 18/10/2013
Age : 19
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC   Mar 19 Nov - 17:57

Je suis super contente que ça vous ai plu ! Je ne vous cacherai pas que je ne suis qu'à moitié satisfaite de ce texte fait à la va-vite hier soir...

Némé : Ça me fait hypra-méga-supra plaisir que la description du lieu t'ai donné de t'y rendre cheers Parce que les descriptions, c'est pas mon fort... Oui, je me suis aperçue de la répétition sur les yeux/regards et ça me gêne mais je ne sais pas comment arrangeait ça, ni par quoi le remplacer... Ta remarque n'est pas débile ! En fait, je sais pas si E. (non, je ne dévoilerai pas son nom Razz ) a véritablement envoyé la lettre. Elle l'a juste écrite, rien ne nous dit qu'elle l'a envoyé (moi même je le sais pas). Merci pour les fautes, je corrigerai ça ! Sinon... pour la lettre de retour... ne serait-ce pas une sorte de... vengeance par rapport à celle que je t'ai demandé ?! J'essayerai de voir, mais c'est pas sûr. Bon d'accord, je bosse déjà dessus. Et encore une fois, contente que tu t'ai prise d'affection pour ma jolie romantique

Gali :
Citation :
Oui, je me suis aperçue de la répétition sur les yeux/regards et ça me gêne mais je ne sais pas comment arrangeait ça, ni par quoi le remplacer...
Ah c'est joli ! C'est Némé qui t'a payé pour que tu prennes part à sa vengeance ? Si tu es en manque de romantisme, je peux t'en fournir ! Moi être source inépuisable de romantisme Wink

_________________

Don't grew up, it's a trap ! Second stars to the right and straight on till morning. Think of the happiest things. It's the same as having wings. Never say goodbye because saying goodby means going away. And going away means forgetting.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiss-me-on-the-sidewalk.skyrock.com
delphinema09
avatar
Petit crayon à papier


Messages : 14
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC   Mar 19 Nov - 21:26

Némésis a écrit:


Après, je me demandais si la jeune femme qui écrit pouvait écrire ce genre de choses à un homme qu'elle venait de rencontrer ? Je ne sais xD Désolé pour mes remarques débiles 
Je rajouterai : de part ton style d'écriture, tu m'as donné l'impression d'une lettre ancienne, d'une autre époque, et je me demande même si les femmes pouvaient se permettre d'écrire de telles choses à un homme à peine rencontré. ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://bibliotheque-ambulante.skyrock.com
ORC
avatar
Macaron myrtille


Messages : 329
Date d'inscription : 18/10/2013
Age : 19
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC   Mar 19 Nov - 21:32

En fait, si je n'ai pas datée la lettre, c'est justement à cause de ce problème... Je sais bien qu'à l'époque que je suppose, les femmes ne pouvaient prendre ce genre d'initiatives. Mais comme je l'ai dit plus haut, rien ne dit que la lettre a bien été envoyée à Pierre Wink Bon j'avoue, c'est un peu tiré par les cheveux...

_________________

Don't grew up, it's a trap ! Second stars to the right and straight on till morning. Think of the happiest things. It's the same as having wings. Never say goodbye because saying goodby means going away. And going away means forgetting.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiss-me-on-the-sidewalk.skyrock.com
delphinema09
avatar
Petit crayon à papier


Messages : 14
Date d'inscription : 09/11/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC   Mar 19 Nov - 21:35

C'est vrai, si ça se trouve, elle ne l'a pas envoyé. Mais même l'écrire... Après, ce n'est qu'un détail. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://bibliotheque-ambulante.skyrock.com
Belibellule
avatar
Plume d'oie


Messages : 283
Date d'inscription : 24/11/2013
Age : 28
Localisation : Oo dans ma bulle oO

MessageSujet: Re: Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC   Ven 29 Nov - 17:54

Ah! Les correspondances: tout un univers! =)

J'aime beaucoup le fait que la jeune femme écrive sur cette rencontre, cela me fait penser aux "Liaisons dangereuses" de Choderlos de Laclos. L'as-tu lu par hasard? Si tu es fan de l'époque (XIXème), tu aimeras certainement. Wink

Sinon, je suis d'accord avec les filles: beaucoup de répétition. J'ai remarque que tu employais souvent les mêmes expressions verbales : "je ne peux oublier... je ne peux espérer" en fin de lettre, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
http://belina-kerboriou.weebly.com/
ORC
avatar
Macaron myrtille


Messages : 329
Date d'inscription : 18/10/2013
Age : 19
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC   Ven 6 Déc - 17:43

Belibulle : Merci Je connais juste le nom : étant une fan de la série Smash, je connais un peu ^^

_________________

Don't grew up, it's a trap ! Second stars to the right and straight on till morning. Think of the happiest things. It's the same as having wings. Never say goodbye because saying goodby means going away. And going away means forgetting.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiss-me-on-the-sidewalk.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lorsque nous aimons nous sommes tous des idiots | ORC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nous sommes tous indésirables
» nous sommes tous le con de quelqu' un ...
» François Valery "Aimons-nous vivants
» Parodies Nous C Nous
» Sommes-nous tous des étoiles ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des maux et des mots  :: VOTRE PLUME :: Textes :: Mes amis, mes amours-